• Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
  • Honorables Mesdames et Messieurs les Députés ;
  • Mesdames et Messieurs ;

C’est pour nous un insigne honneur de prendre la parole devant notre auguste Représentation Nationale à l’occasion de la journée d’information conçue à son intention pour lui fournir les éléments d’appréciation se rapportant au secteur d’activités dont notre département à la charge.

  • Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
  • Honorables Mesdames et Messieurs les Députés ;
  • Mesdames et Messieurs ;

Le Ministère des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication est chargé de la conception, de la coordination, de la mise en œuvre et du suivi de la politique du Gouvernement en matière des Postes, des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et de l’Economie Numérique. Cette mission est assurée globalement par le département et les entités placées sous sa tutelle et qui ont tous, dans une logique de synergie, contribué à la réalisation de nombreuses actions depuis ces dernières années.

Force est cependant de constater qu’en dépit de sa contribution significative au développement économique et social du pays, le secteur des Postes et des TIC est assez mal connu et la portée de ses différentes actions n’a pas, faute d’information, toujours été mieux perçue.

Ce constat justifie l’initiative d’entreprendre une campagne d’information sur les activités dont notre département a la charge et il nous a semblé logique et légitime de commencer cette démarche par l’Assemblée Nationale, au regard de son rôle et de son importance dans le dispositif institutionnel de notre pays. Il nous paraît, en effet, nécessaire d’informer de manière crédible, pertinente et détaillée Mesdames et Messieurs les Députés afin de leur permettre d’avoir une opinion avertie sur les activités et les enjeux d’un secteur qui est appelé à jouer un rôle de plus en plus déterminant dans le processus de croissance de notre pays.

Nous voudrions ainsi saisir l’occasion pour remercier le Président de l’Assemblée Nationale, ainsi que l’ensemble de Mesdames et Messieurs les Députés pour avoir permis la tenue de cette rencontre qui, loin d’être une séance de cours magistrale, se veut tout simplement un cadre de dialogue et d’échanges avec les Représentants de notre peuple.

  • Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
  • Honorables Mesdames et Messieurs les Députés ;
  • Mesdames et Messieurs ;

Au-delà de leur rôle social de rapprochement des hommes, le secteur des postes et le secteur des technologies de l’information et de la communication constitue aujourd’hui un véritable catalyseur du développement et mérite en cela que des réflexions prospectives, des politiques idoines et des législations adaptées puissent être élaborées en vue de leur plus grande expansion.

Fort de ce constat et de la nécessité d’opérer des ajustements pour être en phase avec les perpétuelles mutations de ces secteurs, le Gouvernement de notre pays a adopté la Déclaration de politique sectorielle et la Stratégie Nationale de Développement des Technologies de l’Information et le Communication qui ont préfiguré les nombreuse avancées qui ont eu lieu ces dernières années et dont on peut citer :

  • la restructuration du secteur des postes et des télécommunications avec comme incidence majeure la libéralisation du marché et l’arrivée des acteurs majeurs du secteur privé pour l’offre des services des communications électroniques et de l’Internet ;
  • la réalisation de la fibre optique sur les axes Komé – N’Djaména et N’Djaména – Adré ;
  • l’octroi aux opérateurs de la licence 3G et 4G en vue de la fourniture de l’Internet à haut débit ;
  • l’adoption de nouvelles lois relatives à la poste, aux communications électroniques, ainsi que celles se rapportant à la cybersécurité et à la lutte contre la cybercriminalité ;
  • la construction des centres communautaires multimédias dans les Chefs-lieux de Provinces, notamment à Abéché, Mongo et Amdajarass et dont le processus se poursuivra pour doter tous les autres Chefs-lieux de Provinces des mêmes infrastructures.

Il importe surtout de rappeler que suivant la vision et la volonté politique de Son Excellence Monsieur IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, le Tchad dans son ensemble doit tirer le maximum de profit des opportunités qu’offrent les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) qui sont aujourd’hui un véritable vecteur de développement économique et social. C’est la raison pour laquelle le secteur des TIC, dont la transversalité le prédispose à un bel avenir, a fait l’objet d’une option particulière à travers l’élaboration du Plan Tchad Numérique 2017 – 2021 tandis que le Plan National de Développement (PND 2017 – 2021) le catégorise en tant qu’un des axes majeurs dans l’objectif de diversification de l’économie.

Il nous paraît tout aussi important de relever à l’aimable attention de Mesdames et Messieurs les Députés que, consécutivement à la restructuration entreprise par le Gouvernement en 1998, le secteur postal et celui des TIC ont connu des fortunes diverses.

Ainsi, dans la dynamique positive qui a caractérisé les différents secteurs économiques de notre pays depuis ces dernières années, le domaine des TIC est assurément celui qui a connu une évolution fulgurante, particulièrement en ce qui concerne le taux de pénétration de la téléphonie mobile cellulaire. Le développement de la fourniture des services Internet et la croissance du nombre de demandes d’autorisations s’y rapportant témoignent, si besoin est, de cette dynamique de progrès.

Par contre le secteur postal qui, jadis, assumait de nobles missions, s’est retrouvé au creux de la vague du fait d’un certain nombre de contingences qui ont occasionné aujourd’hui l’intrusion du secteur informel dans ses activités. Toutefois, l’espoir est permis avec la mise en œuvre prochaine du programme de relance de la poste qui vise la modernisation de celle-ci et dont une des composantes majeures est la création d’une banque postale.

  • Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
  • Honorables Mesdames et Messieurs les Députés ;
  • Mesdames et Messieurs ;

La Représentation Nationale en tant qu’une des institutions clés de notre système politique joue un rôle majeur dans le processus de développement du pays en matière d’édiction des lois, de contrôle de l’action gouvernementale mais également en tant que porte-voix de nos populations qui fondent aussi leurs espoirs sur elle en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie. Ainsi considérée, l’Assemblée Nationale doit être informée de manière exhaustive et juste sur les différents sujets ayant trait à l’ensemble des domaines constituant la vie de la nation et les différentes présentations et thématiques ont été conçues dans ce dessein.

Nous nourrissons l’espoir qu’à l’issue de cette journée, Mesdames et Messieurs les Députés auront le sentiment d’avoir été informés à la hauteur de leurs attentes par rapport à un secteur qui est appelé à jouer un rôle majeur dans le processus de croissance de notre pays.

Nous ne saurons terminer nos propos sans remercier, une fois de plus, le Président de l’Assemblée Nationale, ainsi que l’ensemble de Mesdames et Messieurs les Députés pour les efforts et les appuis dont ils n’ont pas fait l’économie au cours de ces dernières années et qui ont permis à notre pays de se doter d’un arsenal juridique adapté dans le domaine de la poste et des TIC.  

Les échanges qui ont préfiguré la préparation de la présente journée d’information témoignent de l’excellente qualité des relations et de la constante disponibilité de Mesdames et Messieurs les Députés à œuvrer aux côtés des institutions gouvernementales pour faire avancer les causes nationales. Qu’ils reçoivent ici l’expression de notre profonde gratitude.

Je vous remercie pour votre bienveillante attention.